Contact : 0 805 38 05 55 initiative@trees-everywhere.eu

Comment résistent nos plantations face à la canicule de l’été 2022 ?

Les étés suivent et ne se ressemblent pas : après la canicule de l’été 2019 et l’été pluvieux de 2021, 2022 a connu de nouveau des pics de chaleur partout en  France.  

Notre méthode de plantation est pensée de manière à aider la jeune plantation à faire face à des conditions sèches, voir extrêmes, en maintenant au maximum l’isolation thermique et l’humidité du sol.

 C’est le rôle principal de notre couche de paillage de bois déchiqueté (ou plaquette forestière), ce qui permet de limiter la nécessité d’arroser.

Nous sommes vigilants à la surveillance de nos plantations afin d’éviter qu’un stress hydrique intense remette en cause la survie des plants les deux premiers étés.

Ainsi la première parcelle expérimentale de novembre 2019 à Boursay (41), sans paillage, a connu l’été 2020 et cet été des stress hydriques qui ont eu un impact sur les taux de survie. Nous publierons prochainement les résultats d’études pour comparer ces premières expérimentations à nos plantations actuelles.

Sur chaque terrain planté, nous nous entourons de personnes ou associations relais en local qui vont régulièrement observer l’humidité de la terre sous le paillage. Cela nous permet d’être réactifs si besoin et vigilants aussi à ne pas intervenir trop tôt afin de laisser les jeunes plants réagir d’eux même à la nécessaire adaptation à des périodes de fortes chaleurs.

Quelques observations de terrains :

Mondoubleau (41) – 10 juillet 2022

  • Pas de stress hydrique ou thermique
  • Très nette différence quantitative d’herbacées entre la zone plantée et paillée et celle non plantée
  • Pas de dégâts notables d’attaques de chevreuils
  • Pas d’arrosage effectué car pas de stress hydrique apparent, pas d’invasives, pas trop d’herbacées
  • Un arrosage partiel limité a eu lieu courant aout.

Caen (14) le 4 août 2022

  • Pas de stress hydrique apparent, pas d’invasives, peu d’herbacées sur certaines parcelles
    • Pas d’arrosage
    • Malgré la pose de filets anti-lapin,qui ont été abimés, certains plants ont été mangés par des lapins (mais bonne reprise au collet, à la base des plants).
  • Pas mal de petites herbes couvrent le sol (bugrane épineuse, fausse velvote)
  • Sans doute 150 arbres volés en haut au centre, terrain trop accessible?

    Gasville Oisème (28) Début aout 2022

    • Terrain sous surveillance avec la pression de liseron, chardons et herbacées divers
    • Une toute petite partie a été désherbée, déchets posés dans le chemin
    • Pas de stress hydrique dû à la localisation du terrain entre deux cours d’eau « en fond de vallée »
    • Désherbage liseron et chardons prévu fin septembre sur une partie du site.

    Caudry (59)   Septembre 2022

    • Terrain avec des disparités de parcelles dues à l’étalement du paillage complexe durat la plantation : certaines parcelles ayant plus ou moins d’herbacées
    • Forte croissance des saules (jusqu’à 1m)
    • Très bon comportement général des plants avec néanmoins certains plants qui ont souffert de la sécheresse
    • Arrosage ponctuel à partir du 15 aout

    Boursay (41) Juillet/Août 2022

    Parcelle de novembre 2019 :

    • Malgré une mortalité relativement importante le premier été, les plants survivants ont une croissance intéressante.
    • Très nombreuses traces de passages de chevreuils

    Parcelle de décembre 2020 :

    • Stress thermique sur certaines espèces (saules, groseilliers, robiniers notamment).
    • Énormément de petits rejets le long des anciennes haies (chênes et érables surtout)
    • Arrosage ponctuel du 8 au 10 aout

    Laon : Observations de juin & juillet 2022

    • Léger stress thermique sur certains plants et présence forte d’herbacées pour l’instant non concurrentes (prêles, roseaux, …)
    • Bonne croissance générale.

    Saint Denis sur Sarthon (61) : août 2022

    •  Pas de stress hydrique majeur, le paillage a fait son effet.
    • Quelques herbacées plus développées sur une partie de la plantation semblent avoir eu un effet positif sur la survie des plants en raison de l’ombre apportée