Contact : 0 805 38 05 55 initiative@trees-everywhere.eu

Notre plantation à Laon : ville verte et éco-citoyenne

Loin d’être restée figée dans les vestiges d’un passé glorieux, l’ancienne cité royale aura su traverser les âges et prendre le pouls de l’Histoire contemporaine. Ainsi, dans la lutte qu’elle mène aujourd’hui contre le réchauffement climatique, Laon entend bien relever le grand défi de notre siècle.

Haut-lieu historique, la ville de Laon connut son apogée à l’ère médiévale où elle fût érigée au rang de capitale du royaume. Quelques grands noms de l’Histoire de France lui sont d’ailleurs associés, dont Pépin le Bref et son épouse Bertrade de Laon, plus connue sous le nom de Berthe au Grand Pied, parents du futur Charlemagne.  Juchée sur son promontoire, la cité royale offrait un avantage défensif et stratégique de premier plan. Toujours visibles aujourd’hui, ses nombreux remparts, dans un état de préservation remarquable, témoignent de cette époque. Ville-forteresse à l’imposant patrimoine, Laon compte pas loin de 70 édifices classés Monuments historiques : la cathédrale Notre-Dame de Laon, l’un des premiers édifices majeurs de style gothique en France, le Palais Royal ou encore les trois grandes abbayes de Saint-Jean, Saint-Martin et Saint-Vincent.

 

Éric Delhaye, maire engagé pour la cause environnementale

 

Pour opérer ce tournant ambitieux, la ville peut compter sur son maire Éric Delhaye, depuis longtemps concerné par les enjeux écologiques. « Voilà plus de 30 ans que je m’engage pour l’environnement », nous confie-t-il. « J’ai une solide formation en sciences naturalistes, notamment en biologie des organismes marins. Je suis également titulaire d’un DEA « Chimie de l’Environnement et Santé » ainsi que d’un Master 2 en  « Ingénierie et management de la qualité environnementale ». D’abord scientifique, cet intérêt s’est traduit plus tard dans mon engagement associatif pour la protection de la biodiversité, particulièrement des oiseaux. Par la suite, il s’est exprimé à travers mon action politique. »

Aujourd’hui maire de Laon et vice-président à la Communauté d’Agglomération du Pays de Laon (CAPL), Éric Delhaye a rempli plusieurs fonctions politiques, en tant que conseiller municipal, d’ancien adjoint du maire Antoine Lefèvre, en charge de l’environnement et du développement durable. Outre ses mandats locaux et régionaux, ce natif de l’Aisne aura  également impulsé sa vision sur le plan national en tant que porte-parole et président délégué de CAP21, le parti politique de Corinne Lepage. Il est aujourd’hui membre du bureau exécutif de l’UDI.

 

Laon, ville engagée sur les sujets environnementaux ?

 

Ambitionnant de faire de Laon, une ville plus verte et durable, la municipalité a pris de nombreuses initiatives. « Pour favoriser la biodiversité, nous avons mis en place, en partenariat avec une chèvrerie pédagogique locale, un système d’écopâturage sur les pentes boisées de la ville. Nous organisons également une transhumance au printemps avec des bergers en itinérance. »

La défense de la biodiversité passe aussi par un projet d’apiculture urbaine. « Nous possédons plusieurs ruches mises en place par les Ateliers de l’Abeille de Chavignon et en partenariat avec la start-up Hostabee, pionnier de la ruche connectée. Grâce aux capteurs, il nous est possible de connaître, en temps réel, la température, l’activité des abeilles ou d’être alertés en cas d’attaques ou de problèmes.  Notre engagement pour l’environnement prend encore de nombreuses formes : gestion différenciée des espaces verts, éclairage urbain LED, valorisation des déchets ou encore économie circulaire  », poursuit Éric Delhaye.

Le territoire s’est également démarqué par son projet de transformation des 280 hectares de l’ancien aérodrome de Samoussy-Athies-sous-Laon, ex base de l’OTAN, reconvertis en un vaste parc photovoltaïque. Porté par l’entreprise franco-espagnole Dhamma Energy, ce projet a donné naissance au plus grand parc solaire des Hauts-de France et l’un des 10 plus importants de l’Hexagone.

Une reforestation à dimension pédagogique

 

Ces multiples initiatives font de Laon, une ville verte où priment la préservation et la défense de l’environnement. « Ce sont des changements profonds et culturels qu’il ne suffit pas de décréter », rappelle son maire, « c’est un véritable travail de fond et d’appropriation citoyenne qui ne peut s’inscrire que dans la durée. C’est ce qui m’a entre autres séduit dans le projet porté par Trees-Everywhere, une initiative collective qui fédère les acteurs locaux, qu’ils s’agissent des entreprises ou des habitants. »

Le nouvel îlot forestier de Laon est planté en mars 2022 sur une ancienne friche, rachetée au centre hospitalier. « Un espace laissé à l’abandon que nous avions à cœur de réaménager pour en faire un lieu environnemental et pédagogique », précise Éric Delhaye. Au total 10 000 arbres issus de 35 espèces locales dont le saule, le chêne pédonculé ou le sureau noir, seront plantés sur les 3400 m2 dédiés. Inspirée des préceptes du botaniste japonais Akira Miyawaki, cette reforestation dense et variée donnera naissance à une forêt Climat, puits de carbone et havre de biodiversité. L’absence de coupes pendant 60 ans est sécurisée par une Convention d’Obligation Réelle Environnementale signée le 11 janvier 2022, devant Maître Pichard, Notaire à Laon, par Monsieur le Maire et Sophie Grenier, co-fondatrice de Trees-Everywhere.

 

 

Liens

Laon, ancienne capitale carolingienne :
https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/video/r13093755/laon-au-moyen-age-carolingien

* Les différents mandats du maire Éric Delhaye: http://laon.fr/ville_laon_21_web/fr/Accueil.awp?page=116&m=4.18.38.39

La chevrière partenaire en éco pâturage : https://www.facebook.com/chevreriedebruyeres/?fref=mentions

Les ruches Hostabee :  https://hostabee.com/notre_mission

Le futur parc solaire : https://www.leparisien.fr/environnement/la-plus-grande-centrale-solaire-des-hauts-de-france-en-construction-dans-l-aisne-03-01-2021-8417076.php